Type
Toutes les images d'un dimanche fou
En route pour l'Australie !
Toutes les images d'un dimanche fou
Toutes les images d'un dimanche fou
Toutes les images d'un dimanche fou
Julien Benneteau survolté !
Toutes les images d'un dimanche fou
Simona Halep a remporté ses deux simples.
Toutes les images d'un dimanche fou
Pauline Parmentier égalise à 2-2.
Toutes les images d'un dimanche fou
Le banc français au taquet !
Toutes les images d'un dimanche fou
Un selfie pour le plaisir
1/8
Fed Cup
Demi-finale France-Roumanie

En route vers l'Australie !

Fiona Ferro, Kristina Mladenovic, Alize Cornet, Pauline Parmentier, Caroline Garcia, Julien Benneteau, Fed Cup 2019, France vs Roumanie, Simple Dames, 1/2 Finale
Kiki Mladenovic et Caro Garcia ont envoyé la France en finale au terme d'un double décisif étouffant, ébouriffant et réjouissant !
Texte

On y est. Ce double décisif, attendu, pronostiqué et disons-le espéré par l'équipe de France est bien là. Comme prévu, Simona Halep a remporté ses deux simples. Comme prévu, les Bleues ont été supérieures aux autres Roumaines en simple. Et comme beaucoup le pressentaient, ce double décisif est celui de la réunification des deux championnes de Roland-Garros 2016, Caroline Garcia et Kristina Mladenovic.

En face la Roumanie a dû composer avec la blessure de Begu. Aux côtés de Monica Niculescu, c'est la n°2 mondiale de simple, Simona Halep, qui s'y colle. La reine de "Roland" 2018 n'est pas une amoureuse ni une habituée de l'exercice du double, mais pour son pays, elle va tenter la passe des trois points. Il est 19h20 dans la Kindarena quand Caroline Garcia lance ce match qui va décider de la nation qui ira en Australie les 9 et 10 novembre.

Ça débute par un bon jeu de service pour les Bleues. Halep réplique (1-1), solide. Abandonnée par sa première balle, Kiki Mladenovic cède sa mise en jeu. On devine bien que les Françaises ne vont pas avoir la tâche facile. Avec son jeu atypique, Niculescu est une bonne spécialiste qui avait gagné le double décisif avec Begu en République tchèque au 1er tour. Et Halep, c'est du costaud.

Mais quelques jolis retours et Kiki-Caro recollent vite à 2-2.

Niculescu s'aide du destin

A 3-2, Halep écarte une balle de break d'un service gagnant. Le niveau de jeu s'élève dans ce double disputé dans une Kindarena surchauffée. Chaque camp célèbre un point gagné par son équipe comme un but. Les Françaises semblent plus tranchantes au filet, mais les Roumaines sont plus précises dans leurs zones de frappes, plus régulières aussi à l'échange.


A 5-5 sur le service de Kiki, Niculescu bénéficie alors de deux coups de pouce du destin. Elle réussit d'abord une volée réflexe décentrée qui meurt sur la bande du filet et se transforme en amortie injouable (0-30). Puis sur une balle de break, son retour de coup droit, également mal centré, devient une amortie rétro imparable pour les Bleues, qui avaient tenté une combinaison au filet. Break Roumanie. C'est dur…

La Roumanie empoche finalement ce premier set sur un lob gagnant de Niculescu, qui met à la torture les Françaises avec son jeu si dur à lire. 7/5 en 50 minutes. L'Australie s'éloigne un peu…

Lors de la demi-finale 2016 à Trélazé face aux Pays-Bas, on se souvient que Garcia et Mladenovic avaient cédé le premier set avant de s'imposer. Alors…

Mais il faut déjà sauver une balle de break d'entrée de deuxième set. Garcia s'y emploie avec la manière, d'un revers croisé ligne, mais que de risque…

A 2-1 en leur faveur, les Bleues profitent enfin avec lucidité des mises en jeu assez "faiblardes" de Niculescu. Break 3-1. Confirmé dans la douleur par "Caro", non sans une balle de débreak écartée avec autorité par Kiki. Cet avantage de 4-1 libère les Françaises qui produisent alors un jeu de grande qualité pour breaker Halep pour la première fois du match. 5-1 France. 30-0 sur le service de "Mlade". Troisième set ? Mais non, les Roumaines, par la grâce d'une Niculescu bondissante et déroutante, reviennent dans le coup. 5-3.


Mais Garcia, impeccable sur ses jeux de service, ne flanche pas et une volée gagnante de Mladenovic expédie tout le monde vers un troisième set (6/3 France), à 21h00 tout rond. Le neuvième et le dernier de cette folle journée.

Le neuvième set 

C'est le jour le plus long. Alors logiquement, ce dernier acte commence par un jeu marathon. Le deuxième jeu pour être précis. Sur le service de Garcia, les Bleues doivent sauver trois balles de 2-0 contre elles avant de parvenir à 1-1. Le spectacle et le suspense sont énormes. Aucune des quatre joueuses ne cède un pouce de terrain. Garcia et Halep sont les plus percutantes, mais Niculescu et Mladenovic font admirer leur science du double.

A 2-2, la dimension du match augmente encore quand Halep, menée 0-40, aligne deux services gagnants et un ace. Chapeau championne. Dans la foulée, Garcia, menée 0-30, s'en sort au terme de quelques points miraculeux (3-3).

4-4. De nouveau Halep en danger. A 30-30, Kiki frappe une merveille de retour de revers gagnant. Nouvelle balle de break. Et cette fois… Double-faute de la n°2 mondiale ! Break France. Caro, qui est la seule à ne pas avoir perdu une seule fois sa mise en jeu, va servir pour une place en finale.

Le bruit des supporters est assourdissant au changement de côté. 15-30. Il est dit que rien ne sera facile. Mais Caro s'appuie sur sa première balle. A 40-30, son kick surprend Niculescu. C'est fini (5/7, 6/3, 6/4). Il est 21h58. C'est une joie, une libération. Les embrassades, le tour d'honneur, la Marseillaise, tout peut commencer. Il est tard mais un long et beau voyage attend les Bleues…


A Rouen, Guillaume Baraise

Titre
Toutes les images d'un dimanche fou
Galerie photo
1