Type
Les photos des finales
Les deux équipes victorieuses prennent la pose !
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les photos des finales
Les deux équipes victorieuses prennent la pose !
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les photos des finales
La coupe à la maison
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les photos des finales
Septième ciel
Les photos des finales
Célébration
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les photos des finales
French touch
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les photos des finales
Double décisif 1
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les photos des finales
Double décisif 2
Les photos des finales
Fierté de Quimperlé
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les photos des finales
Mandy la fidèle
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les photos des finales
A la relance
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les photos des finales
L'honneur de Metz
 / Crédit : FFT / JC
Les photos des finales
Décisif
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
1/13

Crédits
Championnats de France
Championnats de France par équipes PROA

Le TC Paris, poursuit son règne

Comme l'an passé, le TCP a dominé en finale des "interclubs" dames l'ASPTT Metz (4-1). Mais les Parisiennes ont cette fois surmonté une plus forte concurrence.
Titre
Les photos des finales
Galerie photo
Texte

Cette fois, il y a eu du suspense. A dire vrai, le suspense avait même débuté dès la première journée par le club favori de cette Pro A 2020, puisque le désormais septuple champion de France dames avait débuté par deux matchs nuls dans les poules.

Mais grâce à l'unité de son groupe, l'équipe de la capitaine Jeanne Clérin a trouvé la force d'aller chercher sa place en finale. Les retrouvailles avec l'ASPTT Metz s'annonçaient beaucoup plus difficiles que lors de la finale de l'an passé, quand le club lorrain s'était présenté décimé. Elles l'ont été, et la victoire du TCP n'en est que plus savoureuse.

"On a galéré en poule, et Metz présentait une très forte équipe à Talence. Mais pourtant, ce matin, j'étais sereine. Il y a une telle force dans ce groupe", appréciait Jeanne Clérin, qui savourait ce quatrième titre en six ans "conquis par un groupe de copines très soudées. Certes, elles ne sont plus toutes jeunes, mais elles ont toujours l'envie de jouer ensemble et de gagner. C'est très émouvant."

Fidèles et amies

Face à des Messines pourtant solides, les Parisiennes se sont détachées 3-0 à l'issue des trois premiers simples, grâce aux succès de la Luxembourgeoise Mandy Minella, de l'Allemande Tatjana Maria et la Suissesse Stefanie Voegele. Ce groupe parfaitement francophile a espéré que ce soit Pauline Parmentier qui apporte le point du titre. Mais comme à Perth en finale de la Fed Cup, "Paupau" n'a pu convertir cette "balle de match". La Russe Ekaterina Alexandrova, 42e mondiale, a eu le dernier mot dans le super tie-break (7/6, 1/6, 10-4).

La feuille de match
Titre
Le résumé vidéo
Vidéo
Vidéo de brightcove
Pro A dames : le TC Paris toujours plus haut
FFT / Julien Crosnier
Stefanie Voegele et Mandy Minella
Texte

Le club de Jean-François Alcan a dû cette fois attendre le premier double pour triompher. Mandy Minella et Stefanie Voegele ont soulagé leurs copines, dont les Françaises Amandine Hesse, Margot Yerolimos et Lou Brouleau en s'imposant 6/2, 7/6.

"Championne du monde puis championne de France ? Ouais, c'est vrai, cette fin d'année est plutôt pas mal, s'amusait Pauline Parmentier. C'est vrai que les émotions ne sont pas comparables à celles vécues à Perth, mais c'est quand même super de vivre ça entre copines. On est toutes des fidèles du club, Mandy est là depuis 10 ans… C'est vraiment un groupe de copines. On adore se retrouver et sur le terrain, ça se passe plutôt bien !"

FFT / Julien Crosnier
Un selfie entre copines !
1