Type
La journée en images
Enzo Couacaud
Quatre ans après, Enzo Couacaud a fêté son retour dans les Qualifs de Grand Chelem par une superbe victoire contre l'expérimenté Paolo Lorenzi, un habitué de Roland-Garros.
 / Crédit : FFT / Philppe Montigny
La journée en images
Mathias Bourgue
 / Crédit : Nicolas Gouhier - FFT
La journée en images
Lucas Pouille et Grégoire Barrère
 / Crédit : Nicolas Gouhier - FFT
La journée en images
Geoffrey Blancaneaux
 / Crédit : Nicolas Gouhier - FFT
La journée en images
Elsa Jacquemot
 / Crédit : Nicolas Gouhier - FFT
La journée en images
Kristina Mladenovic
 / Crédit : Cédric Lecocq - FFT
La journée en images
Fonds des Princes
 / Crédit : Philippe Montigny - FFT
Enzo Couacaud
1/7

Crédits
Roland-Garros
Roland-Garros 2019

QRG, jour 2 : les Bleus gardent le sourire

Elsa Jacquemot, Roland Garros 2019, Simple Dames, Qualifications
Mathias Bourgue, Enzo Couacaud, Geoffrey Blancaneaux et Elsa Jacquemot ont rejoint le contingent français au 2e tour des qualifications.
Texte

Bourgue, comme à la maison

Pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Après un premier lundi fructueux, le tennis français a poursuivi sur sa lancée aujourd'hui. C'est Mathias Bourgue qui a ouvert le bal. Devant un public venu nombreux (et la présence en tribune de ses potes Lucas Pouille et  Grégoire Barrère), le natif d'Avignon a eu les nerfs solides pour se défaire de Matteo Viola (4/6, 6/1, 6/3). Le Français, qui s’entraîne depuis juillet dernier à la All In Academy de Thierry Ascione, s’est montré soulagé après cette victoire à l’arrachée.

« C’est un peu étriqué, ce n’est pas le tennis que j’ai envie de produire, mais la victoire est au bout, a-t-il confié. C’est mon tournoi de reprise. J’étais tributaire du tirage étant donné que je n’étais pas tête de série. Mon objectif est déjà de mettre en place ce que je travaille à l’entraînement. Roland-Garros, c'est à la maison, à 200 mètres de chez moi. C’est le tournoi que je regardais à la télé, c’est ce qui m’a fait commencer le tennis ».

Citation
C’est le tournoi que je regardais à la télé, c’est ce qui m’a fait commencer le tennis.
Auteur
Mathias Bourgue
Twitter quote
Texte

Les Bleus à la fête

Dur au mal, Enzo Couacaud. Donné perdu pour le tennis après une grave blessure au coude en 2017, le Franco-Mauricien a signé une des perfs de la journée en venant à bout de Paolo Lorenzi (4/6, 6/4, 6/0), un sacré client de ses Qualifs (tête de série n°3). Le pensionnaire du Tennis Club Marignanais rencontrera au prochain tour le Belge De Greef. 

Geoffrey Blancaneaux a achevé le festival bleu contre l’Italie en dominant Andrea Arnaboldi. Le champion de Roland-Garros juniors en 2016 n’a pas été perturbé par la coupure due à la pluie et a conclu le match en patron (7/6, 3/6, 6/3).

Chiffre
11
Texte
Chez les messieurs, 11 Français sur les 12 en lice ont remporté leur premier match dans les Qualifs.
Partage twitter
Titre
La journée en images
Galerie photo
Texte

Jacquemot, quelle première !

La superbe nouvelle du soir est venue d'Elsa Jacquemot. A tout juste 16 ans (elle est née le 3 mai 2003) et alors qu'elle découvrait pour la première fois les Qualifs d'un Grand Chelem, la Française a expédié la Turque Eraydin en deux sets secs (6/3, 6/1). "Il y avait du stress, c'est sûr... Mais je travaille dur, je me donne à fond, et je suis contente d'avoir ce résultat" a soufflé la Lyonnaise, licenciée au TC Dardilly Champagne, après sa victoire. 

Moins de réussite pour les reste des Bleues : l’aventure s’est déjà arrêtée pour Océane Dodin, Loudmilla Bencheikh, Myrtille George, Manon Leonard et Alizé Lim.

1