Type
Compétition et classements

Yoann Lechapelier : "Fier de mon classement, mais j'aspire à mieux"

Yoann Lechapelier
Joueur du club de Langueux (Côtes-d'Armor) depuis un an, Yoann Lechapelier a obtenu son premier classement : il est 40 ! Il nous parle - avec humour - de son rapport au tennis et de ses ambitieux objectifs...
Yoann a interpellé la FFT avec humour sur Facebook !
Texte

Yoann, vous venez d'obtenir votre nouveau classement... 40 ! Félicitations ! Quand avez-vous débuté le tennis ?

J’ai commencé il y a un an, en août 2020. J’ai rapidement joué mon premier match, contre un 30/4 de mémoire. J’ai perdu en trois sets. Ce n’était pas loin ! Mais bon, défaite quand même...

Puis le Covid et les confinements ont fait que je n’ai pas rejoué en compétition officielle depuis ce match. La saison a repris et j’ai mon deuxième match en carrière ce dimanche, j’espère que ce sera ma première victoire.

Qu'est-ce qui vous plaît dans le tennis ?

Le simple fait de jouer. J’ai commencé à jouer l’été avec des amis. Puis mon beau-frère pratiquait le tennis au club de Langueux, dans les Côtes-d'Armor. C'est une ville côtière plutôt agréable, dans le bassin de Saint-Brieuc. Donc mon beau-frère m’a dit de venir jouer le jeudi soir.

Et cette ambiance du jeudi est vraiment cool avec un club house qui vit plutôt bien. Je me suis dit "allez, pourquoi pas continuer?".

Yoann Lechapelier
FFT
Gare au revers à une main de Yoann...
Texte

Vous êtes tout de même fier de votre classement ?

Extrêmement fier ! Mais j’aspire évoluer à plus haut niveau... J'ai subi une chute de VTT en juin qui a fortement freiné ma progression, mais grâce à une important travail de rééducation et mon ami ostéopathe, j'ai pu reprendre le tennis au bout de trois mois.

Bon, maintenant il faut aller chercher cette première victoire...

Exactement. On joue contre Trégueux dimanche, le premier match de la saison. C'est un vrai derby : il y a juste un pont qui sépare nos deux communes, les deux clubs doivent être à 500 mètres à vol d’oiseau.

C’est une compétition par équipe, et c’est aussi ce que j’apprécie. Je pratiquais le foot avant, j’ai toujours aimé le côté collectif.

En tous cas, je suis hyper motivé, je fais un petit entraînement ce soir (mercredi) pour me mettre en jambes et retrouver les repères.

Yoann Lechapelier
FFT
Un joueur ambitieux en quête d'une victoire dans le derby.
Texte

Le Rolex Paris Masters débute dans moins de trois semaines. C'est un bel objectif pour vous ?

Bien sûr ! Je me doute que c’est un peu ambitieux, comme les qualifs de Roland-Garros, d'accord. Cela dit, je me dit que je suis gaucher et beaucoup d’adversaires n’aiment pas jouer ce genre de profil.

Je pense donc avoir mes chances pour perturber certains droitiers du circuit. En plus, j'ai un revers à un main... je suis un joueur atypique !

1