Type
Rolex Paris Masters
Rolex Paris Masters

Bleus de chute

Les deux derniers Français engagés, Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga, s’arrêtent au stade des quarts de finale du Rolex Paris Masters 2019.
Texte

Monfils n'avait pas les armes

La planète tennis en était consciente, Paris et Gaël Monfils ont pu douloureusement s’en rendre compte ce vendredi soir. Denis Shapovalov, 28e mondial, possède un jeu explosif et un talent fou. Le Canadien au bras de feu a assommé "La Monf" en début de soirée au Rolex Paris Masters.

Impérial sur ses engagements (92% de points gagnés derrière sa première balle), il a asphyxié le tricolore qui n'a eu aucune balle de break à se mettre sous la dent, et qui a rendu les armes en un peu moins d’une heure (6/2, 6/2).

"Il a joué le niveau que je pensais qu'il allait jouer, un mec en confiance, en forme, a confié le bleu, émoussé et honnête, à l’issue de la rencontre. Simplement, aujourd'hui, je n'avais pas les armes pour le contrer".

Le Français manque du même coup la qualification pour le Masters. Il finit malgré tout l’année dans le Top 10 et devrait se rendre à Londres en qualité de deuxième remplaçant.

Nicolas Gouhier / FFT
Texte

Tsonga, la tête haute

Un peu plus tard dans la soirée, le défi était immense, et même un peu trop haut pour Jo-Wilfried Tsonga. Cependant le Français a livré un beau combat contre Rafael Nadal, notamment dans un premier set très accroché où il a tenu la dragée haute à l’Espagnol.

Grâce à une belle qualité de services, "Jo" a emmené le n°2 mondial au tie break. Mais le Manceau n'a pas réussi à tenir la cadence adverse et a fini par s'incliner en deux sets (7/6[4], 6/1).

Texte

Le Rolex Paris Masters n'est cependant pas terminé pour le tennis français : Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont obtenu leur billet pour les demi-finales du tournoi de double, après leur victoire face à un autre duo bleu, Jérémy Chardy et Fabrice Martin.

1