Type
Une journée en bleu
Benoît Paire retrouve la lumière.
 / Crédit : FFT / Philippe Montigny
Une journée en bleu
Hautement qualifié !
 / Crédit : FFT / Cécric Lecoq
Une journée en bleu
Bataille de services
 / Crédit : FFT / Nicolas Gouhier
Une journée en bleu
Retour gagnant !
 / Crédit : FFT / Corinne Dubreuil
Une journée en bleu
Starting blocks !
 / Crédit : FFT / Corinne Dubreuil
Une journée en bleu
Sortie de piste
 / Crédit : FFT / Cédric Lecoq
Une journée en bleu
Tout près du bonheur...
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Une journée en bleu
Au mental !
 / Crédit : FFT / Corinne Dubreuil
Une journée en bleu
Benoit Paire toute rageur dehors !
 / Crédit : FFT / Philippe Montigny
Une journée en bleu
Heureux comme Benoît !
 / Crédit : FFT / Philippe Montigny
Une journée en bleu
Corentin Moutet a bataillé tard avant la la pluie ne stoppe son match.
 / Crédit : FFT / Cédric Lecoq
1/11

Crédits
Roland-Garros
Roland-Garros 2020

Les Bleus donnent (déjà) de la voix

En ce premier jour de tableau final, Benjamin Bonzi, Caroline Garcia et Benoît Paire ont obtenu leur billet pour le 2e tour.
Texte

Bonzi, le rêve se poursuit

La belle histoire continue pour Benjamin Bonzi ! Après avoir sauvé cinq balles de match lors de son entrée en lice dans les qualifications, le Toulousain a franchi le premier tour du grand tableau en dominant le Finlandais Emil Ruusuvuori, 92e mondial (6/2, 6/4, 4/6, 6/4).

Les deux joueurs se sont procurés le même nombre de balles de break (12), mais le Français s'est montré nettement plus efficace, en convertissant 7 (contre 4 pour son adversaire).

Titre
La réaction de Benjamin Bonzi
Vidéo
Vidéo de brightcove
Benjamin Bonzi : "J'ai plus de maturité aujourd'hui"
Titre
Une journée en bleu
Galerie photo
Texte

Il affrontera l'Italien Jannick Sinner, tombeur de David Goffin, au 2e tour. "C’est un jeune qui joue très bien, qui est déjà monté haut dans le classement. Je vais aborder ce match comme un outsider et me préparer au mieux" a souligné le licencié du Stade Toulousain.

La perf' de Garcia

Autre belle histoire, celle de Caroline Garcia. Après une saison délicate, la Française est sortie vainqueur d'un superbe duel face à l'Estonienne Kontaveit, tête de série n°17 (6/4, 3/6, 6/4).

"Dans le 3e set, j'ai réussi à bien revenir et à remettre de l’intensité et des bonnes intentions agressives, a expliqué "Caro". On voyait vraiment que c'était à la fille qui était le plus dans le terrain qui prenait le plus tôt qui gagnait les points. C'est important pour moi de réussir à au moins tenter ma chance et d'aller sur cette filière-là à la fin du match"

Titre
Les meilleurs points du match
Vidéo
Vidéo de brightcove
Le résumé de Garcia - Kontaveit
Texte

Paire en costaud

C'est peu dire que Benoît Paire n'abordait pas ce Roland-Garros dans les meilleures conditions. Testé positif au Covid-19 à l'US Open, sevré de victoires depuis la reprise, l'Avignonnais ne transpirait pas la confiance. Pourtant, il s'est montré très appliqué pour écarter le Coréen Kwnon (7/5, 6/4, 6/4).  Le Français se sent bien à Roland, lui qui avait atteint les 8e de finale l'an passé.

Elliot Benchetrit n'a en revanche pas pu inquiéter John Isner. L'Américain s'impose en trois manches (6/4, 6/1, 6/3). Tout comme Antoine Hoang, qui avait hérité d'un premier tour difficile en la personne de l'Allemand Koepfer.

Quant à Jérémy Chardy, il a lutté, guerroyé, bataillé... Mais le Béarnais, qui s'est procuré une balle de match au jeu décisif du 3e set, a fini par courber l'échine face à Rodionov après une empoignade de 4h36 (3/6, 4/6, 7/6, 6/4, 10/8).

Moutet stoppé par la pluie

Dans la soirée, la pluie a interrompu le match entre Corentin Moutet et Lorenzo Giustino. Le match reprendra demain à un set partout entre les deux hommes (6/0, 6/7, 3/4).

 

(A Roland-Garros, Emmanuel Bringuier)

1