Type
Santé

Tennis Santé, la pratique est autorisée

Les patients atteints d’une maladie chronique ou d’une affection de longue durée peuvent pratiquer le tennis pendant le deuxième confinement. Voici comment.
Texte

Tennis-Santé, tout savoir


Poser vos questions à propos de la situation sanitaire covid-19@fft.fr

Tous les équipements recevant du public (ERP) couverts (de type X) ou de plein air (de type PA) du territoire sont fermés au public.
Par dérogation cependant, certains publics prioritaires peuvent y accéder sous conditions.

Parmi ceux-là, et en vertu de l’importance accordée par le gouvernement et les fédérations sportives à la promotion du sport-santé, figurent les personnes disposant d’une prescription médicale pour une pratique d’activité physique adaptée conformément aux dispositions des articles L 1172-1 et D. 1172-1 à D. 1172-5 du Code de la santé publique.

Cette dérogation est réservée aux patients atteints d’une maladie chronique ou d’une affection de longue durée. La prescription médicale doit être établie de manière spécifique et ne peut se résumer à un certificat médical d’une autre nature.

Les pratiquants concernés ont ainsi accès aux courts et terrains situés en intérieur comme en extérieur, dès lors que ceux-ci ne feraient pas l’objet d’une mesure de fermeture complète de la part du propriétaire ou du gestionnaire des lieux. Il convient de rappeler en effet que si les populations prioritaires peuvent, en principe, bénéficier d’un régime dérogatoire pour utiliser les équipements sportifs, dans les faits et sur un plan juridique l’accès aux terrains reste conditionné à l’autorisation des propriétaires ou des gestionnaires de ces infrastructures.

Cette dérogation permet aussi à ces publics d’utiliser les services d’un coach sportif à domicile, sous condition que celui-ci soit titulaire d’une carte professionnelle (cf infra).

Durant l’activité physique, une distanciation physique de 2 mètres minimum entre deux pratiquants (16m2 par personne) doit être respectée.

En dehors de l’activité sportive, seuls les vestiaires individuels peuvent être utilisés. Les vestiaires collectifs demeurent fermés.

Pour leurs déplacements ces pratiquants devront se munir d’une « Attestation de déplacement dérogatoire » du Ministère de l’intérieur accompagnée de la copie de la prescription médicale.

Les coachs sportifs peuvent continuer à exercer leur activité au domicile du client ou dans un ERP uniquement pour les publics prioritaires et sous réserve d’être titulaires d’une carte professionnelle.

Cela concerne les coachs de nos disciplines, si et seulement si, le public prioritaire dispose d’un court de tennis à domicile ou si le club est ouvert parce qu’il permet d’accueillir ce public.

Pour leurs déplacements ils devront se munir du « Justificatif de déplacement professionnel » du Ministère de l’intérieur ainsi que d’un document signé par le commanditaire de la séance d’entraînement (particulier, club).

 

Extrait du tableau « Déclinaison des décisions sanitaires gouvernementales pour le sport (mise à jour au 3 novembre 2020) »

Tableau
Catégories Statut Eléments objectivés
Personnes en situation de handicap ou disposant d'une prescription médicale d'activité physique adaptée (APA) et guide accompagnateur Autorisé avec attestation dérogatoire → Nécessité d'assurer la continuité de la pratique sportive → Protocoles sanitaires renforcés validés par le Haut Conseil de la Santé Publique → Activités physiques adaptées (APA) et parcours de soin → Suivi médical renforcé → Les ERP sont fermés mais ces publics bénéficient d'une dérogation pour y accéder
Coach sportifs Autorisé pour les seuls publics prioritaires → Éducateurs titulaires d’une carte professionnelle → Activités professionnelles au domicile du client ou en ERP pour les publics prioritaires exclusivement
1