Type
La fédération

Signature d’un accord de partenariat entre la FFT et l’UNESCO

La FFT et l’UNESCO ont signé un accord de partenariat, dans le cadre du Rolex Paris Masters.
Texte

Cette collaboration, fruit d’une initiative conjointe de la FFT et de l’UNESCO, est historique. Celle-ci est en effet la première du genre et répond à une double volonté. Pour l’UNESCO, il s’agit de renforcer son engagement dans la promotion de l’éthique dans le sport et d’y associer étroitement le mouvement sportif et la société civile.

Pour la FFT, le but est de relever les grands défis internationaux et de placer le sport au service du développement humain et économique durable, en vertu des objectifs adoptés par les Nations Unies à l’horizon 2030.

Quatre axes de collaboration

Ce partenariat s’appuie sur quatre axes de coopération : la promotion des valeurs éthiques dans et à travers le sport, notamment la lutte contre le dopage ; la promotion du tennis comme vecteur d’égalité des genres ; le renforcement de l’accès au patrimoine et à la diversité culturelle et linguistique par le tennis ; la promotion du tennis comme outil de dialogue, d’inclusion sociale et de résilience.

La mise en œuvre de cet accord sera assurée dans le cadre d’un plan d’action amené à être co-construit qui se déploiera sur le territoire français et à l’échelle internationale, avec une attention particulière accordée aux pays francophones.

"Un des piliers de la préservation de l’intégrité sportive"

A l’occasion de la 7e édition de la Convention internationale de lutte contre le dopage au siège de l’UNESCO à Paris, Bernard Giudicelli a prononcé un discours ce 30 octobre.

"Je me réjouis que le sport, vecteur d’éducation, partie prenante de la diversité et de l’expression culturelles, et élément en partage du patrimoine immatériel de l’Humanité, ait aujourd’hui toute sa place au sein de l’UNESCO, a indiqué le président de la FFT. Lutter contre le dopage et promouvoir l’éthique dans le sport, c’est, pour une institution internationale telle que l’UNESCO, créer les conditions indispensables d’adossement à la pratique sportive de politiques éducatives et sociales. La lutte contre le dopage est l’un des piliers de la préservation de l’intégrité sportive."

FFT / Jean-Charles Caslot
Bernard Giudicelli à l'UNESCO.
Texte

"Nous souhaitons que d’autres piliers, et notamment celui de la lutte contre la manipulation des compétitions sportives et la régulation des paris sportifs, puissent bénéficier du même soutien international que celui dont a bénéficié la lutte contre le dopage" a-t-il également déclaré.

1