Type
Compétition et classements

Simple mixte, on innove !

Pour amener les filles à se tourner vers la compétition dès le plus jeune âge, les clubs, comités et ligues ont la possibilité d’organiser des simples mixtes pour les enfants de 8 à 12 ans.
Texte

Ce format est en pleine expansion depuis l’instauration des matchs libres.

Il y avait urgence. François Duport, coordonnateur des 8-10 ans au sein de la Direction technique nationale, n’a pas peur de le reconnaître : le nombre de compétitrices dans la catégorie 8-9 ans était bas, au point qu’il en devenait alarmant. La nécessité d’agir rapidement s’est donc imposée. C’est ainsi que sont nés il y a trois ans les simples mixtes pour les 8-10 ans, sur terrains orange ou verts.

"Il y a eu cette volonté des élus et des enseignants, explique François Duport, afin que des filles isolées, d’un certain niveau mais n’ayant pas d’opposition dans leur club, puissent quand même disputer des matchs." Il reconnaît également que la mise en place du simple mixte était possible, car "entre 8 et 10 ans la différence de force physique entre les filles et les garçons n’est pas marquée, donc l’opposition est possible. Il n’y a pas non plus de dénigrement, et c’est encore l’âge scolaire où les jeux mixtes sont pratiqués."

Étendu l’an passé jusqu’aux 12 ans sur terrain vert, ce concept peut être mis en place sur des épreuves par équipes ou des tournois individuels. Mais ces simples mixtes ont véritablement pris de l’ampleur dans les clubs avec l’apparition des matchs libres.

"Aujourd’hui, c’est la majorité des cas, poursuit François Duport. Et nous avons des résultats plutôt positifs. Le nombre de compétitrices est en augmentation significative, notamment chez les 8-9 ans. Cette année, on va pratiquement doubler les chiffres. On peut raisonnablement penser que les simples mixtes y sont pour quelque chose, d’autant qu’ils servent aussi d’ouverture vers d’autres compétitions."

Avoir à nouveau des tableaux filles

Car l’objectif est bien là : amener un maximum de filles à la compétition, de façon que des épreuves locales, notamment dans des zones rurales, puissent se créer ou se recréer.

"Sur des tournois, on entend souvent dire que les épreuves filles sont annulées faute de participantes. Ce que nous souhaitons, c’est avoir à nouveau des tableaux filles ou des épreuves par équipes filles qui tiennent la route."

Les simples mixtes commencent aujourd’hui à s’étendre à l’ensemble des ligues. Mais pour que les résultats, en ce qui concerne le nombre de jeunes compétitrices, progressent encore, cela doit s’inscrire dans une évolution plus globale qui, une fois encore, part du club. Cette compétition devient "un outil pédagogique utilisé surtout dans les écoles de tennis, surtout par la pratique du match libre, il concerne principalement les plus jeunes, explique François Duport. Il permet de faire jouer les filles isolées, car l’objectif est double : amener plus de filles à pratiquer la compétition et améliorer la fidélisation."

"La pratique du match mixte, poursuit François Duport, a connu en 2020 une véritable évolution, dans les faits (4 600 parties disputées au mois de mars dernier, dont 40 % remportées par des filles) mais aussi dans les esprits, car nous constatons moins de réticences de la part des enseignants, des organisateurs de compétitions mais aussi des jeunes pratiquants."

Estelle Couderc

Depuis le 1er septembre, les simples mixtes sont ouverts jusqu’aux 18 ans en 4e série dans certaines conditions (voir règlements ci-dessous) afin d’apporter une offre supplémentaire de matchs aux filles ados qui ne participent pas à des tournois ou à des épreuves. n


Les règlements

Le match mixte est possible pour les épreuves par équipes ou individuelles (à préciser lors de la demande d’homologation) :
• De 8 à 10 ans sur terrain orange
• De 8 à 12 ans sur terrain vert

Le match mixte est possible en matchs libres, limité aux jeunes non classés et classés en 4e série :
• De 8 à 10 ans sur terrain orange (ouvert aux 6 et 7 ans orange sur autorisation)
• De 8 à 18 ans sur terrain vert (en respectant les autorisations de jouer en catégorie supérieure)
• De 11 à 18 ans sur terrain jaune (être classé à 30/3 pour les enfants de 8 à 10 ans en respectant les autorisations de jouer en catégorie supérieure)

Le match mixte n’est pas ouvert sur terrain jaune pour les épreuves par équipes et individuelles, compte tenu des impacts que cela peut avoir sur le classement.

 

1