Type
Les images des finales
Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les images des finales
Coup d'envoi
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les images des finales
Premier acte
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les images des finales
Au rebond
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les images des finales
Mise au poing
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les images des finales
Félicitations présidentielles
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les images des finales
Interview déconfinée
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les images des finales
Place aux hommes
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les images des finales
Sourire de circonstance
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Les images des finales
Défait mais content
Les images des finales
Dernier croisement
Les images des finales
Relever le Challenge
Les images des finales
A la télé !
Les images des finales
Discours de reprise
 / Crédit : FFT / JC
Les images des finales
Têtes d'affiche
1/15

Crédits
Circuit pro
Challenge Elite FFT

Challenge Elite FFT : Simon et Ferro inaugurent

A Nice, la première étape du Challenge Elite FFT a consacré Fiona Ferro et Gilles Simon à l'issue de belles finales.
Texte

De belles affiches, des matchs à rebondissements, les finales de la première des trois étapes du Challenge Elite FFT ont tenu toutes leurs promesses. Dans le superbe complexe des Combes, au TC Nice Giordan, la chaîne 100% tennis FFT TV a été gâtée pour son grand lancement du direct. Déjà la veille, les demi-finales avaient offert de jolis duels. Mais les deux finales ont fait mieux encore, en termes de spectacle et de suspense.

Chez les dames, Fiona Ferro a inauguré le palmarès de cette nouvelle épreuve destinée à soutenir les joueur(se)s financièrement, après la crise sanitaire qui les a privé(e)s de leur métier et de leur gagne-pain. L'élève d'Emmanuel Planque s'est imposée au super jeu décisif face à la n°1 française Kristina Mladenovic (3/6, 6/4, 10/7). Les deux coéquipières en Fed Cup se sont livré une très belle bataille. Elles dressaient un bilan très positif de leur semaine et de cet ultime duel. Y compris "Kiki", la vaincue.

"Je m'en étais sortie in extremis au super jeu décisif face à Pauline (Parmentier, en quart de finale), cette fois c'est Fiona qui passe. C'est le jeu, mais je retiens surtout la qualité du match. Je me suis un peu bloquée le dos au début du deuxième set, mais ça s'est amélioré un peu plus tard. Le bilan est donc très positif. J'ai obtenu ce que je suis venue chercher : des sensations et des matchs."

"Je suis très satisfaite de mon jeu, je me suis bien sentie tout au long de la semaine, appréciait Fiona. Je me suis entraînée pendant toute cette période sans tournoi, j'étais donc au point physiquement. Mais rien ne remplace la compétition. En demi-finale, j'étais très tendue. J'ai mieux géré ce stress en finale, mais c'est bien de se retrouver confronter à ça. Comme tout le monde, ça m'avait manqué."

Titre
Les images des finales
Galerie photo
Texte

Avec son sens de l'humour, Gilles Simon appréciait sa victoire en deux tie-breaks aux dépens de Pierre-Hugues Herbert en précisant qu'il avait préféré "le confinement, parce que j'étais à la maison avec mes petits." A 35 ans, "Gilou" a trouvé une belle source de motivation pour sortir de chez lui et prendre les raquettes grâce à ce Challenge Elite FFT. Après une remise en route difficile et un coup de chaud lors de son premier match, il est monté en puissance et a même régalé le public du club et les spectateurs de FFT TV d'un superbe "hot shot".

 


"C'est bien, j'avais besoin de ce genre d'événement, mes sensations sont bonnes malgré quelques douleurs. J'ai joué cinq matchs, et cette finale était un vrai beau duel avec deux sets accrochés."

"Bilan positif pour moi, même si j'aurais pu me détacher au début du premier set, constatait Pierre-Hugues Herbert. Mais Gilles est très dur à jouer sur cette surface. C'est cool pour une reprise d'avoir ce niveau-là."

Les quatre finalistes donnaient déjà rendez-vous la semaine prochaine pour la 2e étape de Cannes. Le président Bernard Giudicelli, lui aussi, se félicitait comme les joueurs de la tenue de l'épreuve dans des circonstances si particulières, grâce à un protocole sanitaire très strict.

"Nous sommes heureux que le tennis ait repris. Avec le DTN Pierre Cherret, nous avons eu la volonté de lancer ce circuit dés début juin, et aujourd'hui c'est chose faite. Je remercie les joueuses et les joueurs, qui se sont mobilisés pour venir ici. On a vu qu'ils étaient déjà en forme et cette forme va grandir. Et je remercie aussi le club du TC Nice Giordan, un club labellisé Roland-Garros, et la ville de Nice. Ainsi que l'équipe d'organisation. Le virus n'est pas parti, mais grâce au protocole mis en place, ce tournoi a été une réussite."

Place dès lundi à la deuxième étape à Cannes !

(A Nice, G.B.)

 

1