Type
Circuit pro
Les Français à Wimbledon

J10 : Parry et Mayot en demie, une finale pour Mahut/Roger-Vasselin

Les deux pensionnaires du CNE Diane Parry et Harold Mayot joueront les demi-finales des juniors. Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin sont, eux, en finale du double.
Texte

Parry domine Jacquemot

Elles ne s’étaient jamais affrontées, mais se connaissent par cœur. “Surtout que cela fait quinze jours qu’on est ensemble sur les tournois en Angleterre“, confirme dans un sourire Diane Parry.

Cette dernière et Elsa Jacquemot avaient la tâche jamais facile, toujours particulière, de jouer l’une contre l’autre en quarts de finale de Wimbledon juniors.

Texte

À ce jeu-là, Diane Parry est celle qui est parvenue à mieux gérer la situation et à rentrer tout de suite dans le rythme du match. Vingt-quatre coups gagnants et 80% de services adverses retournés plus tard, la Parisienne est en effet sortie victorieuse de ce duel 100% tricolore.

Avec au bout, une qualification pour une première demi-finale en Grand Chelem juniors pour cette pensionnaire du Centre national d’entraînement, à Paris.

Corinne Dubreuil/FFT
Harold Mayot en quarts de Wimbledon 2019 juniors.
Texte

Mayot avec maîtrise

Harold Mayot a beau trouver qu’il n’a pas produit que du beau jeu, dans son quart de finale face au Russe Illya Beloborodko, force est de constater que le Messin a été impressionnant de maîtrise deux sets et 1h08 durant.

Avec 62% de premières balles, 24 coups gagnants et 17 montées au filet, le protégé de Thierry Tulasne au CNE a donné l’impression de se promener sur le court 18 du All England Lawn Tennis and Croquet Club.

Réalisant un break décisif dans chaque fin de set, il l’a emporté 6/4, 6/4. S’offrant ainsi le droit de découvrir pour la première fois un premier carré majeur chez les juniors.

Texte

Mahut/Roger-Vasselin en finale !

Après avoir battu coup sur coup les frères Bryan puis la paire tête de série n°1 de Wimbledon, on voyait mal ce qui pourrait arrêter en si bon chemin Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin.

Pas la paire Dodig/Polasek en tout cas, défaite 6/2, 7/6, 7/6 après deux excellents tie-breaks des Français. Qui disputeront donc la finale du double messieurs à Wimbledon.

 

Texte

Houdet plus fort que Peifer

Dans le tournoi de tennis fauteuil, Stéphane Houdet a pris le meilleur sur Nicolas Peifer au terme d’un combat de deux heures (2h01 très précisément), conclu en trois sets (6/7, 6/3, 6/3).

Le joueur des Pays-de-la-Loire s’est ainsi qualifié pour les demi-finales, où il retrouvera la tête de série n°2, l’Argentin Gustavo Fernandez.

(À Wimbledon, Myrtille Rambion)

1