Type
Une journée en bleu en images
Direction le 3e tour pour Clara Burel !
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Une journée en bleu en images
Alizé a tout donné...
 / Crédit : FFT / Nicolas Gouhier
Une journée en bleu en images
Clara Burel a fait admirer son sens tactique.
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Une journée en bleu en images
Rendez-vous au 3e tour !
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
Une journée en bleu en images
Alizé Cornet a sauvé quatre balles de match avant de céder.
 / Crédit : FFT / Nicolas Gouhier
Une journée en bleu en images
Adrian Mannarino et Benoît Paire en duo.
 / Crédit : FFT / LW
Une journée en bleu en images
Benjamin Bonzi et Antoine Hoang continuent !
 / Crédit : FFT / WL
Une journée en bleu en images
Quatre Français et deux vainqueurs...
 / Crédit : FFT / WL
Une journée en bleu en images
Pouce levé, Fiona Ferrov prend la direction du 3e tour.
 / Crédit : FFT / Cédric Lecoq
Une journée en bleu en images
A demain !
 / Crédit : FFT / Nicolas Gouhier
1/10

Crédits
Roland-Garros
Roland-Garros 2020

Roland-Garros : Burel et Ferro, duo de choc !

La Bretonne a été épatante de solidité pour se qualifier au 3e tour. Et Fiona Ferro a remporté un superbe combat face à Rybakina.
Texte

Burel à pas de géant

Un vent de jeunesse souffle sur Roland-Garros. Après Hugo Gaston (son portrait à lire sur le site de Roland-Garros), c’est Clara Burel, autre grand espoir français, qui a validé son ticket pour le 3e tour. La Bretonne de 19 ans a écarté en patronne la Slovène Kava Juvan (7/6, 6/2).

La joueuse du TCJA Saint-Malo a pris régulièrement l'initiative dans l'échange, terminant avec 27 coups gagnants (16 pour son adversaire).

Titre
Les plus jolis points de Burel en vidéo
Vidéo
Vidéo de brightcove
Les moments forts de Burel - Juvan
Titre
La réaction de Clara Burel en vidéo
Vidéo
Vidéo de brightcove
Clara Burel : "Envie de faire encore mieux"
Texte

"Au-delà du fait qu’elle soit au 3e tour, elle a fait un match très dur pour rentrer dans le tournoi, a noté Thierry Champion, qui entraîne Clara avec Alexia Dechaume. Il fallait qu’elle récupère bien mais surtout qu’elle enchaîne. On sait que dans un Grand Chelem, c’est bien de faire un bon match, mais qu'il faut enchaîner, maintenir le niveau de constance. Il faut élever son niveau, garder de la fraîcheur mentale, de la fraîcheur physique. C’est nouveau pour elle, tout ça".

Pas de duel 100% bleu

"Elle a été très forte aujourd’hui, a-t-il poursuivi. Au début, elle a été un petit peu lente mais on s’y attendait. Plus elle est rentrée dans le match, plus elle a joué avec sa tête. Ses variations, ses changements de rythme, ses accélérations ont fait mal à Juvan".

En conférence de presse, la Française a confié : "Je ne me mets pas de pression, ce n'est que du bonus. J'ai eu la chance d'avoir une wild card grâce à la Fédération. C'est une chance de pouvoir jouer ici".

Titre
Une journée en bleu en images
Galerie photo
Texte

La jeune championne aurait pu rencontrer au prochain tour Alizé Cornet, mais la Niçoise a perdu son duel face à Zhuang, malgré un joli combat en fin de rencontre (6/4, 7/6).
 

FFT / Nicolas Gouhier
Un combat qui a laissé des traces.
Texte

La Chinoise, 39e mondiale, et Clara Burel s'affronteront donc en vue d'obtenir un ticket pour les 8e de finale. Les deux joueuses ont croisé le fer il y a quelques jours à peine à Strasbourg, avec à la clef une victoire serrée de Zhuang.

La perf de "Fio" !

La fête française s'est poursuivie en début de soirée avec la splendide victoire de Fiona Ferro. La joueuse entraînée par Emmanuel Planque, a dominé la coriace Rybakina, tête de série n°14, dans un match à rebondissement conclu en trois manches (6/3, 4/6, 6/2).

FFT / Cédric Lecocq
Ferro s'est "arrachée" pour avancer au 3e tour.
Titre
Les meilleurs moments du match Ferro - Rybakina
Vidéo
Vidéo de brightcove
Les moments forts de Ferro - Rybakina
Texte

Très offensive, "Fio" a proposé un tennis des plus complets, entre percussions, défenses et variations (retrouvez toute les statistiques de ce match).

La Française jouera face à la Roumaine Tig pour une place en 8e. La belle histoire bleue continue.

A Roland-Garros, Emmanuel Bringuier

1