Type
La journée en images
Arthur Cazaux a pris son envol avec une première victoire.
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
La journée en images
Rebond
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
La journée en images
Croisement de raquettes
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
La journée en images
Belle entrée
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
La journée en images
Concentrée et récompensée
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
La journée en images
Défaite heureuse
La journée en images
Revanche demain ?
La journée en images
Harmony en rythme
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
La journée en images
Coup de chaud
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
La journée en images
Avec style
 / Crédit : FFT / Julioen Crosnier
La journée en images
Pour l'honneur
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
La journée en images
A la relance
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
La journée en images
24 heures chrono
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
La journée en images
Il est libre Max
 / Crédit : FFT / Julien Crosnier
1/14

Crédits
Circuit pro
Challenge Elite FFT

Challenge Elite FFT : un mardi à rebonds

A Nice, la deuxième journée du Challenge Elite FFT a permis ce mardi à quelques compétiteurs de rebondir après s'être inclinés la veille.
Texte

C'était jour de revanche ! Arthur Cazaux (photo, vainqueur d'Enzo Couacaud), Kristina Mladenovic (contre Chloé Paquet), Jessika Ponchet (victorieuse d'Amandine Hesse), Antoine Cornut-Chauvin (face à Baptiste Crepatte), Antoine Escoffier (aux dépens de Maxime Janvier), Tessah Andrianjafritimo (gagnante au super tie-break face à Myrtille Georges), Maxime Chazal (qui a battu Antoine Hoang), Harmony Tan (auteure de la surprise du jour aux dépens d'Alizé Cornet) et Harold Mayot (vainqueur de Quentin Halys), ces neuf-là étaient dos au mur après leur défaite de la veille, lors de la toute première journée du Challenge Elite FFT.

La nuit a porté conseil pour ces battus du premier jour qui ont pour certains su conserver leur chance de qualification en s'imposant ce mardi au TC Nice Giordan, sur le superbe complexe des Combes. En panne de rythme la veille face à Clara Burel, "Kiki" Mladenovic a su rectifier le tir en battant à l'énergie Chloé Paquet, qui faisait elle son entrée en lice (7/6, 7/5). L'héroïne de la finale de Fed Cup 2019 était contente de ses progrès, malgré des conditions de jeu difficile avec un vent tourbillonnant et une très forte chaleur, toujours.

"Cette compétition est très utile pour nous, ça fait vraiment du bien de rejouer et de se remettre dans le rythme, appréciait Kristina. Evidemment ce n'est facile, aujourd'hui c'était mieux qu'hier, mais ça a été un match dur. Je remercie vraiment la FFT de nous offrir cette épreuve et ces conditions de sécurité. On se rend compte à quel point la compétition est différente des entraînements. Ça nous a manqué terriblement."

Titre
La journée en images
Galerie photo
Texte

"Pour moi, c'est une chance formidable de pouvoir jouer ce match de match, face à des joueurs mieux classés et plus aguerris que moi, s'enthousiasmait Arthur Cazaux, le finaliste de l'Open d'Australie juniors, membre du TeamJeunesTalents BNP Paribas. Aujourd'hui j'ai pu améliorer quelques éléments par rapport à hier, même si bien sûr, tout est loin d'être au point."

Celui qui l'a battu à Melbourne, Harold Mayot, a lui aussi pris une revanche sur sa défaite de lundi en battant Quentin Halys. "C'était mieux, mais je suis loin de ce que j'espère, jugeait le vainqueur de l'Open d'Australie. C'était mieux dans les intentions notamment, mais évidemment, ça manque de repères. Je remercie la FFT pour la wild-card et celles des autres étapes. Tout ces matchs sont importants pour moi."

La remise en route a été délicate pour Gilles Simon, qui après 40 minutes de jeu, a été victime d'un coup de chaud. Il est parvenu à s'en sortir face à Dan Added (6/1, 7/6), mais "Gilou" a pu mesurer à quel point il manquait de foncier et de rythme. "Mon confinement a été très famille et pas très sportif, j'étais très heureux avec mes proches pendant cette période, mais là c'est dur. Je viens ici parce que j'en ai besoin pour les futurs tournois du grand circuit, mais c'est vraiment dur."

En fin de journée, c'était au tour d'Alizé Cornet de se remettre dans le bain de la "compèt" face à Harmony Tan. Et le retour au affaires a été très dur puisque la "locale" s'est inclinée 7/6, 6/1. Elle espère elle aussi bénéficier mercredi de l'effet rebond, thème à succès de cette journée de mardi.

(A Nice, G.B.)

Les résultats
1